Le club lecture

Tous les 2 mois est proposé un club de lecture qui a pour but de permettre à chacun, membre ou non de notre association, de se retouver et d'échanger autour des livres.    N'hésitez pas à nous rejoindre !

Compte-rendu du club lecture

Club lecture du 10 septembre 2020
Martin Eden Jack London

Martin Eden, un marin de vingt ans issu des quartiers pauvres d’Oakland, décide de se cultiver pour faire la conquête d’une jeune bourgeoise. Il se met à écrire, et devient un auteur à succès. Mais l’embourgeoisement ne lui réussit pas… Désabusé, il part pour les îles du Pacifique. Ce magnifique roman paru en 1909, le plus riche et le plus personnel de l’auteur, raconte la découverte d’une vocation, entre exaltation et mélancolie.
Jack London est un écrivain américain dont les thèmes de prédilection sont l'aventure et la nature sauvage. Il a écrit L'Appel de la forêt, Croc-Blanc et plus de cinquante autres nouvelles et romans connus. Il tire aussi de ses lectures et de sa propre vie de misère l'inspiration pour de nombreux ouvrages très engagés et à coloration socialiste.

Betty Tiffany McDaniel

« Ce livre est à la fois une danse, un chant et un éclat de lune, mais par-dessus tout, l’histoire qu’il raconte est, et restera à jamais, celle de la Petite Indienne. »
La Petite Indienne, c’est Betty Carpenter née dans une baignoire, sixième de huit enfants.
Betty grandit bercée par la magie immémoriale des histoires de son père.
Mais les plus noirs secrets de la famille se dévoilent peu à peu.
Betty raconte les mystères de l’enfance et la perte de l'innocence. A travers la voix de sa jeune narratrice, Tiffany McDaniel chante le pouvoir réparateur des mots et donne naissance à une héroïne universelle.

La panthère des neiges Sylvain Tesson

Dans ce livre d'une incroyable poésie, Sylvain Tesson nous emmèbe au Tibet, haut-lieu spirituel, sanctuaire, à la recherche des dernières panthères des neiges.
Un fabuleux témoignage sur les immensités sauvages encore préservées mais pour combien de temps ?
Les loups, les yacks, la panthère, tout n'est qu'émerveillement pour Sylvain Tesson très inspiré qui nous livres de magnifiques commentaires, avec son incroyable vocabulaire et ses audaces, ses aphorismes et ses réflexions.
Aventurier et écrivain français né en 1972, Sylvain Tesson fascine ses lecteurs depuis plus de 20 ans par ses récits de voyage. Également auteur de nouvelles et d’essais, il décrit le monde avec justesse et poésie.

Compte-rendu du club lecture

Club lecture du 5 février 2020
La petite fille de Monsieur Linh Philippe Claudel

C'est un vieil homme debout à l'arrière d'un bateau. Il serre dans ses bras une valise légère et un nouveau-né, plus léger encore que la valise. Le vieil homme se nomme Monsieur Linh.
Il est seul désormais à savoir qu'il s'appelle ainsi. Debout à la poupe du bateau, il voit s'éloigner son pays,celui de ses ancêtres et de ses morts, tandis que dans ses bras l'enfant dort.
Le pays s'éloigne, devient infiniment petit, et Monsieur Linh le regarde disparaître à l'horizon, pendant des heures, malgré le vent qui souffle et le chahute comme une marionnette.

Les victorieuses Laetitia Colombani

A 40 ans, Solène a tout sacrifié à sa carrière d'avocate : ses rêves, ses amis, ses amours. Un jour, elle craque, s'effondre. C'est la dépression, le burn-out. Tandis qu'elle cherche à remonter la pente, son psychiatre l'oriente vers le bénévolat : sortez de vous-même, tournez-vous vers les autres, lui dit-il. Peu convaincue, Solène répond pourtant à une petite annonce : " association cherche volontaire pour mission d'écrivain public " .
Auprès de Binta, Sumeya, Cynthia, Iris, Salma, Viviane, La Renée et les autres, elle va se révéler étonnamment vivante, et comprendre le sens de sa vocation : l'écriture. Près d'un siècle plus tôt, Blanche Peyron a un combat. Capitaine de l'Armée de Salut, elle rêve d'offrir un toit à toutes les femmes exclues de la société. Sa bataille porte un nom : le Palais de la Femme. Le Palais de la Femme existe.

De pierre et d'os Bérengère Cournut

Les Inuit sont un peuple de chasseurs nomades se déployant dans l’Arctique depuis un millier d’années. Jusqu’à très récemment, ils n’avaient d’autres ressources à leur survie que les animaux qu’ils chassaient, les pierres laissées libres par la terre gelée, les plantes et les baies poussant au soleil de minuit.
Dans ce monde des confins, une nuit, une fracture de la banquise sépare une jeune femme inuit de sa famille. Uqsuralik se voit livrée à elle-même, plongée dans la pénombre et le froid polaire. Elle n’a d’autre solution pour survivre que d’avancer, trouver un refuge. Commence ainsi pour elle, dans des conditions extrêmes, le chemin d’une quête qui, au-delà des vastitudes de l’espace arctique, va lui révéler son monde intérieur.

Par les routes Sylvain Prudhomme

«J’ai retrouvé l’autostoppeur dans une petite ville du sud-est de la France, après des années sans penser à lui. Je l’ai retrouvé amoureux, installé, devenu père. Je me suis rappelé tout ce qui m’avait décidé, autrefois, à lui demander de sortir de ma vie. J’ai frappé à sa porte. J’ai rencontré Marie.»
Avec Par les routes, Sylvain Prudhomme raconte la force de l’amitié et du désir, le vertige devant la multitude des existences possibles.

La vie secrète des arbres Peter Wohlleben

Forestier, Peter Wohlleben a ravi ses lecteurs avec des informations attestées par les biologistes depuis des années, notamment le fait que les arbres sont des êtres sociaux.
Ils peuvent compter, apprendre et mémoriser, se comporter en infirmiers pour les voisins malades.
Ils avertissent d'un danger en envoyant des signaux à travers un réseau de champignons appelé ironiquement "Bois Wide Web".
La critique allemande a salué unanimement ce tour de force littéraire et la manière dont l'ouvrage éveille chez les lecteurs une curiosité enfantine pour les rouages secrets de la nature.

Un point d'interrogation est un demi-coeur Sofia Lundberg

Elin connaît un succès immense comme photographe de mode à New York. Elle vit seule avec son mari dans un superbe loft à terrasse panoramique depuis que leur fille a commencé l’université. Aux yeux de sa famille, elle consacre trop d’heures à son métier, mais Elin est passionnée et trouve ainsi son bonheur.
C’est alors qu’une lettre venue de Suède, son pays d’origine qu’elle a laissé derrière elle depuis fort longtemps, va la foudroyer. En quelques mots, elle replonge dans un terrible secret enfoui depuis l’enfance.
Un secret qui la fait culpabiliser depuis des années.

Compte-rendu du club lecture

Club lecture du 11 décembre 2019
Les choses humaines Karine Tuil

Les Farel forment un couple de pouvoir. Jean est un célèbre journaliste politique français ; son épouse Claire est connue pour ses engagements féministes. Ensemble, ils ont un fils, étudiant dans une prestigieuse université américaine. Tout semble leur réussir.
Mais une accusation de viol va faire vaciller cette parfaite construction sociale.
Le sexe et la tentation du saccage, le sexe et son impulsion sauvage sont au cœur de ce roman puissant dans lequel Karine Tuil interroge le monde contemporain, démonte la mécanique impitoyable de la machine judiciaire et nous confronte à nos propres peurs.
Car qui est à l’abri de se retrouver un jour pris dans cet engrenage ?

Pyongyang 1071 Jacky Schwartzmann

Jacky Schwartzmann, auteur de romans noirs, a dépassé ses peurs et ses limites en parcourant 42 kilomètres dans l'un des pays les plus fermés au monde. Son dossard : le n°1071.

Rien n’était gagné. Il a fallu franchir l’étape de l’inscription, celle de la sélection, puis se préparer au marathon et à un voyage dans la dernière dictature communiste à l’œuvre. Savoir que l’on sera guidé, désorienté, mais aussi très, très encadré. Dans son style imparable, alternant entre humour et cynisme, Jacky Schwartzmann cherche à comprendre ce qui pousse des individus venus du monde entier à participer à l’épreuve sportive certainement la plus abracadabrante de la planète : le marathon de Pyongyang, ouvert aux étrangers.

Une bête au paradis Cécile Coulon

Dans sa ferme isolée au bout d'un chemin de terre, appelée le Paradis, Emilienne élève seule ses deux petits-enfants, Blanche et Gabriel.

Devenue adolescente, Blanche rencontre Alexandre, son premier amour.

Mais, arrivé à l'âge adulte, le couple se déchire lorsqu'Alexandre, dévoré par l'ambition, exprime son désir de rejoindre la ville tandis que Blanche demeure attachée à son coin de terre.

Horemheb : Le retour de la lumière Christian Jacq

« Horemheb contempla la Grande Épouse royale, nimbée de la lumière dorée du couchant. Une beauté presque irréelle.
Dans la lumière de l’occident se dessinaient les formes des pyramides qu’avaient érigées les pharaons de l’âge d’or.
– Nos ancêtres ont bâti l’éternité, rappela la reine, et nous devons poursuivre leur œuvre. Ce qu’Akhénaton a tenté de détruire, consolide-le ! »
Avec Horemheb, le retour de la lumière, Christian Jacq raconte l’extraordinaire destin du scribe qui, aux côtés de Toutânkhamon, devient général puis pharaon, évitant à l’Égypte de sombrer dans le chaos. Uni à une remarquable Grande Épouse royale, Horemheb n’aura d’autre enfant que l’Égypte et ouvrira son pays à la dynastie des Ramsès.

La Jument verte Marcel Aymé

Au village de Claquebue naquit un jour une jument verte, non pas de ce vert pisseux qui accompagne la décrépitude chez les carnes de poil blanc, mais d'un joli vert de jade. En voyant apparaître la bête, Jules Haudouin n'en croyait pas ses yeux, ni les yeux de sa femme.

- Ce n'est pas possible, disait-il, j'aurais trop de chance.

Cultivateur et maquignon, Haudouin n'avait jamais été récompensé d'être rusé, menteur et grippe-sou...

Jamais deux sans toi Jojo Moyes

La vie de Jess est un désastre. Son mari a disparu de la circulation, son fils revient du collège couvert de bleus, et elle n’a pas les moyens de payer à sa fille, petit génie des maths, l’école prestigieuse qui la promettrait à un brillant avenir. Alors qu’elle finit par se faire à l’idée que sa vie n’est qu’une somme de galères, la chance lui sourit enfin.
La chance, ou plutôt le millionnaire dont Jess entretient la maison de campagne. Accusé de délit d’initié, Ed est en mauvaise posture : il risque d’être ruiné et envoyé en prison si son procès tourne mal. Soucieux de s’acheter une conduite, il se propose de venir en aide à Jess.

Que va donner l’addition de leurs petits et grands désastres individuels?

Compte-rendu du club lecture

Club lecture du 5 juin 2019
L'explosion de la tortue Éric Chevillard

Les tortues de Floride élevées en aquarium ne sont pas tout à fait des cailloux. Elles ont donc besoin d’eau et de nourriture pour vivre.
C’est ce que découvre le narrateur de cette histoire, de retour chez lui après un mois d’absence. Il croyait la sienne plus endurante, mais la carapace décalcifiée de la petite Phoebe se fend sous son pouce.
Par ailleurs, alors qu’il s’employait à réhabiliter en la signant de son nom l’œuvre de Louis-Constantin Novat, écrivain ignoré du XIXe siècle, cette généreuse initiative se trouve soudain menacée.
Or la forêt des mystères n’abrite pas que des crimes : les deux mésaventures pourraient bien être liées.

Le meurtre du commandeur Haruki Murakami

Quand sa femme lui a annoncé qu'elle voulait divorcer, le narrateur, un jeune peintre en panne d'inspiration, a voyagé seul à travers le Japon.
Et puis, il s'est installé dans la montagne dans une maison isolée, ancienne propriété d'un artiste de génie, Tomohiko Amada.
Une nuit, il découvre un tableau dans le grenier, une œuvre d'une grande violence, le meurtre d'un vieillard, comme tirée du Don Giovanni de Mozart. C'est Le Meurtre du Commandeur. Cette peinture obsède le narrateur. Et des choses étranges se produisent, comme si un autre monde s'était entrouvert.
Premier livre d'une œuvre exceptionnelle, dans la lignée du monumental 1Q84, un roman somme, ambitieux, profond. Deux tomes pour une odyssée initiatique étrange.

L'art de perdre Alice Zeniter

L'Algérie dont est originaire sa famille n'a longtemps été pour Naïma qu'une toile de fond sans grand intérêt.
Pourtant, dans une société française traversée par les questions identitaires, tout semble vouloir la renvoyer à ses origines. Mais quel lien pourrait-elle avoir avec une histoire familiale qui jamais ne lui a été racontée ?
Son grand-père Ali, un montagnard kabyle, est mort avant qu'elle ait pu lui demander pourquoi l'Histoire avait fait de lui un « harki ». Yema, sa grand-mère, pourrait peut-être répondre mais pas dans une langue que Naïma comprenne. Quant à Hamid, son père, arrivé en France à l'été 1962 dans les camps de transit hâtivement mis en place, il ne parle plus de l'Algérie de son enfance.

Dans une fresque romanesque puissante et audacieuse, Alice Zeniter raconte le destin, entre la France et l'Algérie, des générations successives d'une famille prisonnière d'un passé tenace. Mais ce livre est aussi un grand roman sur la liberté d'être soi, au-delà des héritages et des injonctions intimes ou sociales.

Les gratitudes Delphine de Vigan

« « Je suis orthophoniste. Je travaille avec les mots et avec le silence. Les non-dits. Je travaille avec la honte, le secret, les regrets. Je travaille avec l’absence, les souvenirs disparus, et ceux qui ressurgissent, au détour d’un prénom, d’une image, d’un mot. Je travaille avec les douleurs d’hier et celles d’aujourd’hui. Les confidences. Et la peur de mourir. »
Michka est en train de perdre peu à peu l’usage de la parole. Autour d’elles, deux personnes se retrouvent : Marie, une jeune femme dont elle est très proche, et Jérôme, l’orthophoniste chargé de la suivre.

Le feu divin Robert Lyndon

1081. De vastes empires se livrent une guerre sans merci pour étendre leur puissance.
Mais il se murmure qu’à l’est un empire encore plus puissant détient une arme capable de mettre le monde à genoux: une poudre noire qui explose lorsqu’on l’enflamme.
Pour conquérir cette poudre, le mercenaire franc Vallon, devra se rendre jusqu’en Chine avec une troupe de soldats bien entraînés.
Cette quête, qui va durer plus de trois ans, va les mener sur des mers périlleuses et dans des déserts arides.

Juste après la vague Sandrine Collette

Une petite barque, seule sur l’océan en furie. Trois enfants isolés sur une île mangée par les flots. Un combat inouï pour la survie d’une famille.
Il y a six jours, un volcan s’est effondré dans l’océan, soulevant une vague titanesque, et le monde a disparu autour de Louie, de ses parents et de ses huit frères et sœurs. Leur maison, perchée sur un sommet, a tenu bon. Alentour, à perte de vue, il n’y a plus qu’une étendue d’eau argentée.
La nourriture se raréfie..
Les parents comprennent qu’il faut partir vers les hautes terres, là où ils trouveront de l’aide. Mais sur leur barque, il n’y a pas de place pour tous. Il va falloir choisir entre les enfants.
Une histoire terrifiante qui évoque les choix impossibles, ceux qui déchirent à jamais.

Compte-rendu du club lecture

Club lecture du 3 mars 2019
La goûteuse d'Hitler Rosella Postorino

1943. Reclus dans son quartier général en Prusse orientale, terrorisé à l’idée que l’on attente à sa vie, Hitler a fait recruter des goûteuses. Parmi elles, Rosa.
Quand les S.S. lui ordonnent de porter une cuillerée à sa bouche, Rosa s’exécute, la peur au ventre : chaque bouchée est peut-être la dernière.
Mais elle doit affronter une autre guerre entre les murs de ce réfectoire : considérée comme « l’étrangère », Rosa, qui vient de Berlin, est en butte à l’hostilité de ses compagnes, dont Elfriede, personnalité aussi charismatique qu’autoritaire. Pourtant, la réalité est la même pour toutes : consentir à leur rôle, c’est à la fois vouloir survivre et accepter l’idée de mourir.

L'Homme craie C. J. Tudor

1986. Eddie et ses amis sont encore des enfants. Ils passent leurs journées à parcourir en vélo leur petit village anglais, en quête de distractions. Ils ont élaboré un langage secret: de petits bonshommes allumettes tracés à la craie qu’eux seuls peuvent comprendre.
Mais, un jour, l’un de ces mystérieux dessins les conduit jusqu’à un corps démembré qui change leur existence pour toujours.
2016. Eddie croit avoir définitivement tourné la page lorsqu’il reçoit une lettre contenant un nouveau bonhomme craie. Ses amis d’enfance ont reçu la même missive, mais ce qui ressemble à un canular prend une tournure dramatique lorsque l’un d’eux est tué.

Chevrotine Éric Fottorino

«Toutes les femmes attendent le grand amour. Ta mère cherchait son assassin.»
Laura était une belle femme joyeuse et sensuelle qui souhaitait fonder une grande famille. Alcide, veuf dévasté par le chagrin après le décès de Nélie son épouse adorée, élevait avec tendresse ses deux fils. Il n'aurait jamais cru que son coeur puisse s'embraser à nouveau. Et très vite, ils vécurent ensemble, heureux, mais si peu de temps...
Laura, mi ange-mi-démon, souffle le chaud et le froid en permanence avec Alcide, fou d'amour pour cette femme destructrice, jouant de ses sentiments avec une rare perversité . Douce puis cassante, elle rallume les vieilles blessures d'une enfance blessée.
Alcide accepte tout, qu'elle l'écarte de ses fils ou de son ami, qu'elle l'humilie en permanence.

Demain c'est loin Jacky Schwartzmann

« J’avais un nom de juif et une tête d’Arabe mais en fait j’étais normal. »
Voici François Feldman, originaire de la cité des Buers à Lyon, plus tout à fait un gars des quartiers mais n’ayant jamais réussi non plus à se faire adopter des Lyonnais de souche, dont il ne partage ni les valeurs ni le compte épargne. Il est entre deux mondes, et ça le rend philosophe. Juliane, elle, c’est sa banquière. BCBG, rigide et totalement dénuée de sens de l’humour, lassée de renflouer le compte de François à coups de prêt.
Un soir, François lui sauve la mise, un peu malgré lui, suite à un terrible accident. Et la banquière coincée flanquée du faux rebeu des cités de se retrouver dans une improbable cavale, à fuir à la fois la police et un caïd de banlieue qui a posé un contrat sur leurs têtes. Pour survivre, ils vont devoir laisser leurs préjugés au bord de la route, faire front commun.

Compte-rendu du club lecture

Club lecture du 13 février 2019
Orgueil et préjugés Jane Austen

Orgueil et préjugés est le plus connu des six romans achevés de Jane Austen.
Son histoire, sa question, est en apparence celle d'un mariage : l'héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennett qui n'est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy ? Si oui, en sera-t-elle aimée ? Si oui encore, l'épousera-t-elle ?
Mais il apparaît clairement qu'il n'y a en fait qu'un héros qui est l'héroïne, et que c'est par elle, en elle et pour elle que tout se passe.

Dix-sept ans Éric Fottorino

Un dimanche de décembre, une femme livre à ses trois fils le secret qui l’étouffe. En révélant une souffrance insoupçonnée, cette mère niée par les siens depuis l’adolescence se révèle dans toute son humanité et son obstination à vivre libre, bien qu’à jamais blessée. Une trentaine d’années après Rochelle, Éric Fottorino apporte la pièce manquante de sa quête identitaire.
À travers le portrait solaire et douloureux d’une mère inconnue, l’auteur de Korsakov et de L’homme qui m’aimait tout bas donne ici le plus personnel de ses romans.

Je n'ai rien à te dire sinon que je t'aime Dominique Marny

Un sublime bouquet de lettres d'amour en fac - similés : d'Apollinaire à Zola en passant par Jean Cocteau, Sarah Bernhardt, Napoléon Bonaparte, Édith Piaf, Frédéric Chopin....

Sa passion Véronique Olmi

Sa passion est le récit d'une enfance revécue le temps d'une nuit par une jeune femme amoureuse et humiliée.
Hélène a 35 ans, elle est écrivain, et cette nuit-là elle dort dans un hôtel isolé de Sologne où elle s'est rendue pour une foire du Livre. Il y a dix jours elle a quitté Patrick, le seul homme qu'elle ait aimé, mais marié, et qui n'a pas choisi de tout quitter pour elle. Cette nuit-là, après dix jours d'insupportables silences, ils se parlent au téléphone, conversation troublée et maladroite où Hélène relate (ou invente, peu importe) qu'un homme vient de lui faire des avances et a déclaré vouloir quitter sa femme pour elle.
A l'autre bout du fil, depuis Paris, l'homme aimé, adoré, rit? Hélène éteint son téléphone? La nuit commence.
De l'énigme même de ce rire va surgir l'énigme de l'amour.

Compte-rendu du club lecture

Club lecture du 19 décembre 2018
Ivan Calbérac Venise n'est pas en Italie

Emile a quinze ans. Il vit à Montargis, entre un père doux-dingue et une mère qui lui teint les cheveux en blond depuis toujours, parce que, paraît-il, il est plus beau comme ça. Quand la fille qui lui plaît plus que tout l’invite à Venise pour les vacances, il est fou de joie. Seul problème, ses parents décident de l’accompagner…
C’est l’histoire d’un adolescent né dans une famille inclassable, l’histoire d’un premier amour, miraculeux et fragile. C’est l’histoire d’un voyage initiatique et rocambolesque où la vie prend souvent au dépourvu, mais où Venise, elle, sera au rendez-vous.
Un roman où l’humour se mêle à l’émotion, dans la lignée de La Vie devant soi, de Romain Gary, de L’attrape-cœurs de J. D. Salinger, ou du film Little Miss Sunshine.

Idaho Emily Ruskovich

Wade, Jenny, June et May formaient une famille heureuse, unie, vivant dans les montagnes de l’Idaho, dans une ferme perdue dans les forêts près de Ponderosa. Mais une terrible tragédie va faire éclater la famille.
9 ans plus tard Wade formera avec Ann un nouveau couple dans les lieux dans lesquels il vivait auparavant, mais il est atteint, comme son père, de sénilité précoce et sa mémoire l’abandonne. Ann tente de découvrir et comprendre les terribles événements qu’il a vécus et dont il ne garde aucun souvenir.

Le Discours Fabrice Caro

"Tu sais, ça ferait très plaisir à ta soeur si tu faisais un petit discours le jour de la cérémonie". C'est le début d'un dîner de famille pendant lequel Adrien, la quarantaine déprimée, attend désespérément une réponse au message qu'il vient d'envoyer à son ex.
Entre le gratin dauphinois et les amorces de discours, toutes plus absurdes les unes que les autres, se dessine un itinéraire sentimental touchant et désabusé, digne des meilleures comédies romantiques.
Un récit savamment construit où le rire le dispute à l'émotion.

Leurs enfants après eux Nicolas Mathieu

Août 1992. Une vallée perdue quelque part à l’Est, des hauts fourneaux qui ne brûlent plus, un lac, un après-midi de canicule. Anthony a 14 ans, et avec son cousin, ils s’emmerdent comme c’est pas permis.
C’est là qu’ils décident de voler un canoë pour aller voir ce qui se passe de l’autre côté, sur la fameuse plage des culs-nus. Au bout, ce sera pour Anthony le premier amour, le premier été, celui qui décide de toute la suite. Ce sera le drame de la vie qui commence.
Avec ce livre, Nicolas Mathieu écrit le roman d’une vallée, d’une époque, de l’adolescence, le récit politique d’une jeunesse qui doit trouver sa voie dans un monde qui meurt, cette France de l’entre-deux, celle des villes moyennes et des zones pavillonnaires, où presque tout le monde vit et qu’on voudrait oublier.

La vraie vie Adeline Dieudonné

C’est un pavillon qui ressemble à tous ceux du lotissement. Ou presque. Chez eux, il y a quatre chambres. La sienne, celle de son petit frère Gilles, celle des parents, et celle des cadavres. Le père est chasseur de gros gibier. La mère est transparente, amibe craintive, soumise aux humeurs de son mari. Le samedi se passe à jouer dans les carcasses de voitures de la décharge.
Jusqu’au jour où un violent accident vient faire bégayer le présent.
Dès lors, Gilles ne rit plus. Elle, avec ses dix ans, voudrait tout annuler, revenir en arrière. Effacer cette vie qui lui apparaît comme le brouillon de l’autre. La vraie. Alors, en guerrière des temps modernes, elle retrousse ses manches et plonge tête la première dans le cru de l’existence. Elle fait diversion, passe entre les coups et conserve l’espoir fou que tout s’arrange un jour.
D’une plume drôle et fulgurante, Adeline Dieudonné campe des personnages sauvages, entiers. Un univers acide et sensuel. Elle signe un roman coup de poing.

My Absolute Darling Gabriel Tallent

A quatorze ans, Turtle Alveston arpente les bois de la côte nord de la Californie avec un fusil et un pistolet pour seuls compagnons. Elle trouve refuge sur les plages et les îlots rocheux qu'elle parcourt sur des kilomètres. Mais si le monde extérieur s'ouvre à elle dans toute son immensité, son univers familial est étroit et menaçant : Turtle a grandi seule, sous la coupe d'un père charismatique et abusif. Sa vie sociale est confinée au collège, et elle repousse quiconque essaye de percer sa carapace. Jusqu'au jour où elle rencontre Jacob, un lycéen blagueur qu'elle intrigue et fascine à la fois. Poussée par cette amitié naissante, Turtle décide alors d'échapper à son père et plonge dans une aventure sans retour où elle mettra en jeu sa liberté et sa survie. My Absolute Darling a été le livre phénomène de l'année 2017 aux États-Unis. Ce roman inoubliable sur le combat d'une jeune fille pour devenir elle-même et sauver son âme marque la naissance d'un nouvel auteur au talent prodigieux.

Le coeur converti Stefan Hertmans

Au début du XIe siècle, la jeune Vigdis, issue d'une puissante famille de Rouen, se convertit au judaïsme par amour pour David, le fils du grand rabbin de Narbonne. Le couple se réfugie à Monieux où il a trois enfants et mène une vie paisible.
Mais les croisés font halte dans le bourg, tuent David et enlèvent les deux aînés.
Vigdis, restée seule avec son bébé, part à la recherche de ses enfants.

La Montagne de diamants Wilbur Smith

Tout commence en 1917 sur le front de la Somme en 1917 par la rencontre de Michael Courtney, pilote de chasse sud-africain, et de Centaine de Thiry. De cet amour, la guerre effroyable balaie tous les rêves : l'avion de Michael est abattu, le château des Thiry dévasté. Alors débute la véritable histoire de Centaine Courtney.
Naufragée solitaire sur la côte africaine aux confins du désert de Namib, Centaine est recueillie par un couple de vieux Bochimans qui l'initient à un monde inconnu.
Dès lors, sa vie prend des allures d'épopée : un demi-siècle durant, des mines de diamants aux salons feutrés du Cap, des paysages grandioses aux bidonvilles sordides, des balbutiements de la conscience noire à l'avènement de l'apartheid, son destin et celui des siens se confondent avec l'histoire tumultueuse de l'Afrique du Sud.

Compte-rendu du club lecture

Club lecture du 25 avril 2018
L'Amie prodigieuse d'Elena Ferrante

L'Amie prodigieuse (L'Amica geniale) est le premier livre de la saga éponyme de 4 livres d'Elena Ferrante racontant la vie de deux amies issues d'un quartier de Naples au début des années 50. Il est d'inspiration auto-biographique.

Deux amies, Elena et Lila, vivent dans un quartier défavorisé de la ville, leurs familles sont pauvres et, bien qu'elles soient douées pour les études, ce n'est pas la voie qui leur est promise. Lila, la surdouée, abandonne rapidement l'école pour travailler avec son père et son frère dans leur échoppe de cordonnier.
En revanche, Elena est soutenue par son institutrice, qui pousse ses parents à l'envoyer au collège puis, plus tard, au lycée, comme les enfants des Carracci et des Sarratore, des familles plus aisées qui peuvent se le permettre. Durant cette période, les deux jeunes filles se transforment physiquement et psychologiquement, s'entraident ou s'en prennent l'une à l'autre. Leurs chemins parfois se croisent et d'autres fois s'écartent, avec pour toile de fond une Naples sombre mais en ébullition, violente et dure. Des chemins qui les conduiront, après le passage par l'adolescence, à l'aube de l'âge adulte, non sans ruptures ni souffrances

Nous rêvions juste de liberté de Henri Loevenbruck

"Nous avions à peine vingt ans, et nous rêvions juste de liberté." Ce rêve, la bande d’Hugo va l’exaucer en fuyant la petite ville de Providence pour traverser le pays à moto. Ensemble, ils vont former un clan où l’indépendance et l’amitié règnent en maîtres. Ensemble ils vont, pour le meilleur et pour le pire, découvrir que la liberté se paye cher.

Nous rêvions juste de liberté réussit le tour de force d’être à la fois un roman initiatique, une fable sur l’amitié en même temps que le récit d’une aventure. Avec ce livre d’un nouveau genre, Henri Lœvenbruck met toute la vitalité de son écriture au service de ce road movie fraternel et exalté.

Confessions d'un gang de filles de Joyce Carol Oates

Dans un quartier populaire d'une petite ville de l'état de New York, années 1950, cinq lycéennes, pour survivre et se venger de toutes les humiliations qu'elles ont subies, concluent un pacte, à la vie, à la mort : elles seront le gang Foxfire. "Foxfire" désigne les jolies filles, mais également le feu follet. La haine, et surtout celle des hommes, va les entraîner dans une impitoyable équipée sauvage.

Joyce Carol Oates dépeint la "fureur de vivre" des cinq inséparables et leurs accès de générosité envers d'autres déshérités.

Deux messieurs sur la plage de Michael Köhlmeier

En 1929, sur une plage de Californie, a lieu la rencontre improbable de deux Anglais : Charlie Chaplin issu du petit peuple londonien, et Winston Churchill, l'aristocrate.
Ils se confessèrent alors un secret bien gardé : leurs crises de mélancolie et leurs tendances suicidaires, et décidèrent que chaque fois que l'un d'eux serait en proie au « chien noir » (nom que Churchill donnait à sa dépression), il appellerait l'autre à l'aide.

À travers ces rencontres réelles, Köhlmeier nous fait pénétrer dans l'intimité de deux monstres sacrés du XXe siècle.

Compte-rendu du club lecture

Club lecture du 28 février 2018
Entrez dans la danse de Jean Teulé

Une étrange épidémie a eu lieu dernièrement, et s'est répandue dans Strasbourg. De telle sorte que, dans leur folie, beaucoup se mirent à danser et ne cessèrent jour et nuit, pendant deux mois sans interruption jusqu'à tomber inconscients.
Beaucoup sont morts.Chronique alsacienne, 1519.

Teulé a l'art de raconter : sa plume alerte sait faire sourire dans les moments les plus tragiques. Le récit est soutenu par des personnages hauts en couleur que l'on s'attache à aimer, comprendre ou détester.
L'auteur nous fait aimer ces pauvres hères mourant d'inanition ou souffrant dans et de leurs corps décharnés.
 

La symphonie du hasard de Douglas Kennedy

À New York, dans un bureau, une éditrice lit un manuscrit. Une œuvre qui la trouble et qui va la replonger dans son passé et celui de sa famille.
Sur le papier, une famille comme tant d’autres au pays de l’Oncle Sam, un bonheur propret, une vie plutôt confortable. Et pourtant…
Aux années soixante insouciantes vont succéder les années soixante-dix tumultueuses.
Et faire exploser au passage toutes ces familles qui croyaient encore au rêve américain…
 

Les loyautés de Delphine de Vigan

Les destins croisés de quatre personnages : Théo, enfant de parents divorcés ; Mathis, son ami, qu'il entraîne sur des terrains dangereux ; Hélène, professeure de collège à l'enfance violentée, qui s'inquiète pour Théo ; Cécile, la mère de Mathis, qui voit son équilibre familial vaciller.
Une exploration des loyautés qui les unissent ou les enchaînent les uns aux autres.

Des adultes qui n'en sont pas vraiment.
Et des enfants qui n'en sont plus.
Un livre contemporain qui traite de problèmes de notre époque.
Ce livre, en peu de pages, parle de beaucoup de choses de manière juste :la maltraitance, l'amour maternel, le couple, l'amitié, l'éducation et Internet.
 

Pietra Viva de Léonor de Recondo

Michelangelo, en ce printemps 1505, quitte Rome bouleversé. Il vient de découvrir sans vie le corps d'Andrea, le jeune moine dont la beauté lumineuse le fascinait. Il part choisir à Carrare les marbres du tombeau que le pape Jules II lui a commandé.
Pendant six mois, cet artiste de trente ans déjà, à qui sa pietà a valu gloire et renommée, va vivre au rythme de la carrière, sélectionnant les meilleurs blocs, les négociant, organisant leur transport. Sa capacité à discerner la moindre veine dans la montagne a tôt fait de lui gagner la confiance des tailleurs de pierre.
Lors de ses soirées solitaires à l'auberge, avec pour seule compagnie le petit livre de Pétrarque que lui a offert Lorenzo de Medici et la bible d'Andrea, il ne cesse d'interroger le mystère de la mort du moine, tout à son désir impétueux de capturer dans la pierre sa beauté terrestre. Au fil des jours, le sculpteur arrogant et tourmenté, que rien ne doit détourner de son œuvre, se laisse pourtant approcher : par ses compagnons les carriers, par la folie douce de Cavallino, mais aussi par Michele, un enfant de six ans dont la mère vient de mourir.
 

La Vie ardente de Michel-Ange de Irving Stone

Dans ce récit passionnant et passionné, Irving Stone, en une fresque éclaboussée de couleurs, fait revivre toute l'histoire de la Renaissance italienne, de la Florence de Laurent le Magnifique à la Rome de Jules II, de Léon X et de Clément VII.
Mais avant tout il réussit à saisir de l'intérieur une âme d'artiste, blessée par l'incompréhension, en proie à des joies et des affres inconnues de la plupart des hommes, enfermée dans l'orgueilleuse solitude du génie.

Un roman tout en puissance et en frémissements, à l'image de son héros, Michel-Ange.
 

L'ordre du jour de Eric Vuillard

"Ils étaient vingt-quatre, près des arbres morts de la rive, vingt-quatre pardessus noirs, marron ou cognac, vingt-quatre paires d'épaules rembourrées de laine, vingt-quatre costumes trois pièces, et le même nombre de pantalons à pinces avec un large ourlet.
Les ombres pénétrèrent le grand vestibule du palais du président de l'Assemblée ; mais bientôt, il n'y aura plus d'Assemblée, il n'y aura plus de président, et, dans quelques années, il n'y aura même plus de Parlement, seulement un amas de décombres fumants."

Dans ce court récit historique, Eric Vuillard nous fait pénétrer dans les coulisses de l'annexion autrichienne.
La réunion des industriels allemands complices financeurs d'Hitler à la marche pour le moins chaotique des blindés, l'entrevue du Berghof avec le chancelier autrichien Schuschnigg, l'armée allemande fonçant vers l'Autriche, telle un rouleau compresseur, accueillie par une foule en liesse dont on a pris bien soin d'éliminer tout opposant...
Tour à tour, drôle, grinçant, ironique, Eric Vuillard pointe la lâcheté, la légèreté, l'aveuglement des hommes politiques français, anglais, autrichiens face à Hitler.
 

Les huit montagnes de Paolo Cognetti

Pietro est un garçon de la ville, Bruno un enfant des montagnes. Ils ont onze ans et tout les sépare. Dès leur rencontre à Grana, au cœur du Val d'Aoste, Bruno initie Pietro aux secrets de la montagne. Ensemble, ils parcourent alpages, forêts et glaciers, puisant dans cette nature sauvage les prémices de leur amitié.
Vingt ans plus tard, c'est dans ces mêmes montagnes et auprès de ce même ami que Pietro tentera de se réconcilier avec son passé et son avenir.

Dans une langue pure et poétique, Paolo Cognatti mêle l'intime et l'universel et signe un grand roman d'apprentissage et de filiation.
Ce texte d'inspiration autobiographique, hymne a l'amitié et à la nature, nous plonge au coeur de la montagne, personnage à part entière, devenue refuge pour ceux qui rejettent le monde moderne.
 

Compte-rendu du club lecture

Club lecture du 13 décembre 2017
Un homme de Oriana Fallaci

Oriana Fallaci est une essayiste et journaliste italienne née le 29 juin 1929 à Florence et morte le 15 septembre 2006 dans la même ville. Elle a été maquisarde dans la Résistance italienne contre Benito Mussolini pendant la Seconde Guerre mondiale. Oriana Fallaci a eu beaucoup de succès dans sa carrière, en interviewant des célébrités et des hommes d'État du monde entier. Elle a également déclenché plusieurs discussions autour de ses romans, qui touchaient des thématiques telles que l'avortement, le rôle de la femme dans la société, l'homosexualité, l'intégration raciale, la guerre, l'oppression dictatoriale.
Le livre "Un homme" relate la vie d'Alekos Panagoulis, qui tenta de tuer en 1968 Papadopoulos, chef de la junte militaire au pouvoir depuis plus d'un an, et fut torturé, condamné à mort, puis gracié contre son gré après cinq ans de prison. Elu député après la chute des colonels, il s'acharnera à prouver les liens du ministre de la Défense avec les dictateurs. Mort en 1976, à trente-huit ans, dans un très mystérieux accident de voiture... Oriana Fallaci vécut les trois dernières années de Panagoulis à ses côtés.
 

Point cardinal de Léonor de Recondo

Léonor de Recondo aborde la question de la transidentité à travers l'histoire de Laurent. Celui-ci arrive à la certitude qu'il lui faut laisser exister la femme qu’il a toujours été. Et convaincre son entourage de l’accepter, affronter le désarroi de son épouse, les réactions contrastées de ses enfants, l’incrédulité des collègues de travail.
L’écrivain accompagne au plus près de leurs émotions ceux dont la vie est bouleversée.

Avec des phrases limpides, des mots simples et d’une poignante justesse, Léonor de Recondo trace le difficile chemin d’un être dont toute l’énergie est tendue vers la lumière. Par-delà le sujet singulier du changement de sexe, Léonor de Récondo écrit un grand roman sur le courage d’être soi.
 

La patience de l'araignée de Andrea Camilleri

Une jeune fille qui disparaît et, soudain, c'est l'île entière qui se révèle être une immense toile. Une toile de cousins, de frères, de sœurs, d'oncles et de tantes aux intérêts entremêlés. Une toile de on-dit, de calomnies, de vraies fausses vérités et de faux vrais mensonges. Pirsonne n'a vu pirsonne, évidemment. Mais ti le monde a une petite idée. Au commissaire Montalbano, une fois de plus, de faire la part des choses. De marchandes d'œufs à la cuisse légère en journalistes assoiffés de ragots et de rougets grillés en petits verres de gnôle, l'enquête s'annonce relevée à la sauce locale. Un juge par-ci, un avocat par-là, des liasses de billets dans un sac de sport...

Andrea Camilleri est un metteur en scène et un écrivain italien. En 1982 à cinquante-sept ans, il publie son premier roman, bientôt suivi de nombreux autres. C'est sa deuxième carrière, celle du romancier, dont l'inspiration suivra une double voie. Le commissaire Montalbano tirerait son nom de l'admiration que porte Camilleri à Manuel Vázquez Montalbán et son héros Pepe Carvalho, autre investigateur gastronome.
 

La serpe de Philippe Jaenada

Un matin d’octobre 1941, dans un château sinistre au fin fond du Périgord, Henri Girard appelle au secours : dans la nuit, son père, sa tante et la bonne ont été massacrés à coups de serpe. Il est le seul survivant. Toutes les portes étaient fermées, aucune effraction n’est constatée. Dépensier, arrogant, violent, le jeune homme est l’unique héritier des victimes. Deux jours plus tôt, il a emprunté l’arme du crime aux voisins. Pourtant, au terme d’un procès retentissant (et trouble par certains aspects), il est acquitté et l’enquête abandonnée. Alors que l’opinion publique reste convaincue de sa culpabilité, Henri s’exile au Venezuela. Il rentre en France en 1950 avec le manuscrit du Salaire de la peur, écrit sous le pseudonyme de Georges Arnaud.

Enfilant le costume de l’inspecteur amateur (complètement loufoque, mais plus sagace qu’il n’y paraît), Philippe Jaenada s’est plongé dans les archives, a reconstitué l’enquête et déniché les indices les plus ténus pour nous livrer ce récit haletant dont l’issue pourrait bien résoudre une énigme vieille de soixante-quinze ans..
 

Le grand sillon de Claude Michelet

Voilà plus de quinze ans que les héros des "Promesses du ciel et de la terre" ont débarqué au Chili. En cette année 1887, soulevés par l'une des plus grandes aventures du siècle, voici Antoine, Martial et Romain sur l'immense chantier du canal de Panamá, dont le creusement vient de commencer. Une entreprise démesurée, sous un climat d'enfer, ou les hommes tombent par milliers...

Claude Michelet est un écrivain français né à Brive en 1938. Ancien agriculteur, Claude Michelet est le fils d'Edmond Michelet, ministre du général de Gaulle. Claude Michelet a commencé à écrire très tôt. Il sort un premier roman en 1965 : « La Terre qui demeure ». Son œuvre la plus connue à ce jour reste certainement la saga des Vialhe, qui retrace la vie d'une famille d'agriculteurs de Saint Libéral, petit village de Corrèze, au long du XXe siècle, « Des Grives aux Loups ».
 

Compte-rendu du club lecture

Club lecture du 18 octobre 2017
Christian présente      Le seigneur de Charny de Laurent Decaux

Après six années de croisade, Jacques de Charny regagne enfin ses terres. Il découvre, stupéfait, une foule immense massée devant l'église du château. De toute l'Europe, des pèlerins affluent pour prier devant la relique extraordinaire détenue par la famille : le saint suaire, sur lequel apparaît le corps martyrisé du Christ.
Alors qu'il espérait être accueilli à bras ouverts, Jacques se heurte à la défiance et l'hostilité de tous. C'est alors qu'un jeune seigneur et sa suite arrivent en Champagne pour admirer la sainte relique. Pour Jacques, cette visite inattendue va s'avérer providentielle...
Laurent Decaux nous offre un grand roman d'aventure où la passion, l'audace et l'amitié triomphent de la mort et du déshonneur.
 

Michèle présente      Les filles au lion de Jessie Burton

En 1967, cela fait déjà quelques années qu'Odelle, originaire des Caraïbes, vit à Londres. Elle travaille dans un magasin de chaussures mais elle s'y ennuie, et rêve de devenir écrivain. Dès lors, elle se met au service de Marjorie Quick qui la pousse à écrire.
Elle rencontre aussi Lawrie Scott, un jeune homme charmant qui possède un magnifique tableau représentant deux jeunes femmes et un lion. De ce tableau il ne sait rien, si ce n'est qu'il appartenait à sa mère.
Marjorie Quick, à qui il soumet la mystérieuse toile, a l'air d'en savoir plus qu'elle ne veut bien le dire, ce qui pique la curiosité d'Odelle. La jeune femme décide de déchiffrer l'énigme des Filles au lion.
Sa quête va révéler une histoire d'amour et d'ambition enfouie au coeur de l'Andalousie des années trente, alors que la guerre d'Espagne s'apprête à faire rage.

Après Miniaturiste, Jessie Burton compose une intrigue subtile entre deux lieux et deux époques que tout sépare en apparence, tout en explorant, avec beaucoup de sensualité, d'émotion et de talent, les contours nébuleux de la puissance créatrice.
 

Adrienne présente      Le passager de Jean-Christophe Grangé

Je suis l'ombre. Je suis la proie. Je suis le tueur. Je suis la cible.
Pour m'en sortir, une seule option : fuir l'autre. Mais si l'autre est moi-même ?...
"Grangé a le chic, en construisant avec une minutie d'horloger son intrigue au long cours, de rendre crédible ce que son imagination débordante invente de façon totalement débridée."
Diaboliquement construit suivant le principe des poupées russes, "Le Passager" se dévore avec un mélange d'effroi et de jubilation.
Grangé explore la frontière ténue qui sépare la raison de la folie. Il nous entraîne vers des abîmes d'autant plus angoissants qu'il les a puisés dans l'ordinaire - à peine exagéré - de la société contemporaine et ses dérives.
 

Agnès présente      Le tout dernier été de Anne Bert

« Je viens de rencontrer mes passeurs. Ces hommes qui font désormais partie de ma vie puisqu’ils vont m’aider à la quitter. Je les ai sentis rigoureux, exigeants, prudents. Et engagés à me tendre doucement la main. Une autre médecine qui, quand elle ne peut plus soigner le corps, se décide à soigner l’âme. »
Parce qu’elle aime furieusement la vie et qu’elle est condamnée, Anne Bert a décidé de choisir et de ne pas subir jusqu’au bout les tortures que lui inflige la maladie de Charcot. C’est ce cheminement qu’elle nous raconte ici.
Celui de devoir mourir hors-la-loi, et hors-les-murs, puisque la loi française ne l’autorise pas à abréger ses souffrances.
Un récit poignant, une ode à la liberté et à la vie, permise seulement par sa détermination à dire non.
 

Guy présente      Le puits d'Andromède de Martin Schenk

Les temps sont durs à Wishbone, une petite ville du Kansas. Les bonnes récoltes y sont aussi rares que les emplois dans une Amérique frappée par la récession. La maison de Peter Wiley, ancienne star de l'équipe de football du lycée, de Sandra, sa femme, ex-reine de beauté, et de leurs enfants, Will et Andromède, est sur le point d'être saisie par la banque. La situation des Wiley semble sans issues.
Jusqu'au moment où ils apprennent que les parents d'une fillette tombée accidentellement dans un puits abandonné ont reçu de leurs concitoyens des milliers de lettres d'encouragement... et de chèques...
Pourquoi cela ne marcherait-il pas pour eux aussi ? se demandent Peter et Sandra.
 

Compte-rendu du club lecture

Club lecture du 30 août 2017
Marie-Lou présente      Le jour où les lions mangeront de la salade verte de Raphaëlle Giordano

Le jour où les lions mangeront de la salade verte est le deuxième roman de Raphaëlle Giordano.
L'ampleur de la mission de Romande est de réduire le taux de burnerie. Les symptômes de ce mal aussi bien féminin que masculin sont connus : sentiment de supériorité, égocentrisme, penchant naturel pour les jeux de pouvoir ou les rapports de force, inflation de l'égo, mauvaise foi, etc. C'est parce que les burnés sont légion que Romane a décidé de créer sa société Sup' de burnes, et d'aider ses stagiaires dans leur parcours de déburnerie. Ses méthodes originales et surprenantes ont le vent en poupe. Roman sympathique qui analyse les comportements humains un peu excessifs.
un court extrait : Si vous dégagez de l'agressivité, vous attirerez de l'agressivité. Mais si vous dégagez de l'amour, vous attirerez de l'amour... Moralité : devenez ce que vous voulez attirer à vous !
 

Cindy présente      Dans la forêt de Jean Hegland

Jean Hegland est née en 1956 dans l’État de Washington. Après avoir accumulé les petits boulots, elle devient professeur en Caroline du Nord. À vingt-cinq ans, elle se plonge dans l’écriture. Son premier roman Dans la forêt paraît en 1996 et rencontre un succès éblouissant. Elle vit aujourd’hui au cœur des forêts de Californie du Nord et partage son temps entre l’apiculture et l’écriture.

Résumé : Rien n’est plus comme avant : le monde tel qu’on le connaît semble avoir vacillé, plus d’électricité ni d’essence, les trains et les avions ne circulent plus. Des rumeurs courent, les gens fuient. Nell et Eva, dix-sept et dix-huit ans, vivent depuis toujours dans leur maison familiale, au cœur de la forêt. Quand la civilisation s’effondre et que leurs parents disparaissent, elles demeurent seules, bien décidées à survivre. Il leur reste, toujours vivantes, leurs passions de la danse et de la lecture, mais face à l’inconnu, il va falloir apprendre à grandir autrement, à se battre et à faire confiance à la forêt qui les entoure, emplie d’inépuisables richesses.
Considéré comme un véritable choc littéraire aux États-Unis, ce roman sensuel et puissant met en scène deux jeunes femmes qui entraînent le lecteur vers une vie nouvelle.
Un roman écrit il y a plus de vingt ans et qui pourtant reste d'actualité, abordant des problématiques réalistes comme la fin des énergies fossiles, une société basée et dépendante de l'électricité, des machines, des ordinateurs où l'homme n'a qu'une place de consommateur.
 

Compte-rendu du club lecture

Club lecture du 31 mai 2017 qui avait pour thème "Un livre pour les vacances"
Cindy présente      Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur de Harper Lee

Le monde des adultes et le racisme vus pas les yeux d'un enfant.
Dans une petite ville d'Alabama, au moment de la Grande Dépression, Atticus Finch élève seul ses deux enfants, Jem et Scout. Homme intègre et rigoureux, cet avocat est commis d'office pour défendre un Noir accusé d'avoir violé une Blanche. Celui-ci risque la peine de mort.

Enfant, Harper Lee était une lectrice précoce. Elle était amie avec son voisin Truman Capote.
Son père, Amasa Coleman Lee, est avocat et éditeur du Monroe Journal ; il présente de nombreuses ressemblances avec Atticus Finch, le père de la narratrice dans "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur." Ce roman a eu un énorme succès aux USA. Il a été adapté au cinéma avec Grégory Peck.
 

Régine présente      Une femme blessée de Marina Carrère d'Encausse

Fatimah vit au Kurdistan irakien avec son mari, leurs enfants et la famille de son mari. Un jour, elle est emmenée à l'hôpital de Souleymanyeh, très grièvement brûlée. Un accident domestique, apparemment...
"Apparemment" car ces accidents dont sont victimes de nombreuses femmes, en général très jeunes, masquent souvent des crimes d'honneur. Tandis que Fatimah va lutter pour vivre malgré ses blessures, pour ses enfants et le bébé qu'elle porte et qu'elle appelle le " bébé de la honte ", la vie dans son village s'organise sans elle.
À tel point qu'il semble qu'elle n'ait jamais existé. Seule sa fille aînée continuera à évoquer son souvenir.

Un roman poignant pour décrire la terrible réalité des crimes d'honneur.
 

Marie-Lou présente      Agatha de Françoise Dargent

La femme qui inventa Hercule Poirot...
Agatha vit seule avec sa mère depuis la mort de son père. Elle s’ennuie. Alors elle lit. Tout ce qui lui tombe sous la main. Surtout des romans policiers. Elle lit, et elle imagine des histoires de meurtre et de disparition.
Livre après livre, rêve après rêve, elle grandit. Paris, l’Égypte : Agatha brûle de voir le monde. Elle a soif de goûter à tout ce que la vie peut lui offrir.
Plus tard, Agatha Miller prendra sa plume pour écrire. Son premier roman policier sera signé Agatha Christie.

Françoise Dargent, journaliste et critique au Figaro Littéraire, nous livre une biographie romancée d'Agatha Christe.
 

Michèle présente      L'arabe du futur de Riad Sattouf

Cette bande dessinée raconte l’histoire vraie d’un enfant blond et de sa famille dans la Libye de Kadhafi et la Syrie d’Hafez Al-Assad...    Trois tomes sonr déjà parus, deux sont à paraître.
Né d’un père syrien et d’une mère bretonne, Riad Sattouf grandit d’abord à Tripoli, en Libye, où son père vient d’être nommé professeur. Issu d’un milieu pauvre, féru de politique et obsédé par le panarabisme, Abdel-Razak Sattouf élève son fils Riad dans le culte des grands dictateurs arabes, symboles de modernité et de puissance virile.
En 1984, la famille déménage en Syrie et rejoint le berceau des Sattouf, un petit village près de Homs. Malmené par ses cousins (il est blond, cela n’aide pas…), le jeune Riad découvre la rudesse de la vie paysanne traditionnelle.
Son père n’a qu’une idée en tête : que son fils Riad aille à l’école syrienne et devienne un Arabe moderne et éduqué, un Arabe du futur.
 

Guy présente      Lily en eaux troubles de Zolma

L’étrange suicide d’un chimiste, Une veuve qui n’y croit pas… L’inquiétante disparition de prostituées biélorusses… Des photos compromettantes… Un SDF en danger qui survit sous sa hutte… Une noria de camions fantômes près du fleuve… La planète vacille, les poissons crèvent, la pollution s’aggrave, mais les affaires continuent !
Il faudra toute la hargne et la pugnacité de Lily Verdine, détective privée iconoclaste, secondée par Phil, l’ami anar, et Victor, le médecin en rupture de ban, pour mettre à jour un scandale dont les conséquences pour la population pourraient être funestes et irréversibles.

Un polar français plein de verve et d'humour qui se lit d'une traite...

Christian présente      Le mystère de la maison du Puy de Françoise Miard-Muller

Février 1853 - Deux curieuses lettres lui parvenant de personnes qu’elle a perdues de vue depuis plusieurs années, poussent Victorine de Beauval, jeune veuve de 23 ans, à sortir de son abattement. Sa nourrice lui fait transmettre un message d’outre-tombe : le secret qu’elle devait lui révéler, seul sa fille Rose peut le lui transmettre. La deuxième lettre, qui émane d’une amie l’invitant à Paris, la laisse perplexe.
Du château des Tuileries aux garnis miteux de quartiers populaires, Victorine découvre un Paris aux différences saisissantes. Des blanchisseuses du quartier du Temple à Paris aux dentellières du Puy en Velay, sa quête de vérité déclenche une succession d’évènements graves ; le danger rôde autour de Victorine qui doit s’appuyer sur des forces qu’elle croyait éteintes pour transcender ses peurs, gagner en liberté d’action.
Roman policier historique bien documenté qui illustre le second empire

Compte-rendu du club lecture

Club lecture du 29 mars 2017 qui avait pour thème "Un auteur"
Chaque participant a reconnu la difficulté de trouver l'AUTEUR qui l'a marqué, interpellé, associé à un souvenir...
    
Paul se rappelle avoir découvert Marcel Pagnol à la radio dans son adolescence.
L'auteur y lisait la Gloire de mon père. Il se souvient de cette voix qui l'enchantait.
Un coup de cœur qui dure encore.

La lecture d'un extrait de ce roman plonge les participants dans les chemins qui conduisaient Marcel à la Treille.
 

    
Cindy a choisi Laura Kasischke, romancière et poétesse, qui l'interpelle pour son style particulier et l'ambiance qu'elle crée dans ses romans.
Elle nous présente Esprit d'Hiver, un thriller psychologique, un huis-clos qui se déroule un jour de Noël : Holly se voit assaillie par un sentiment d'angoisse inexplicable.
Rien n'est plus comme avant.
Le blizzard s'est levé, les invités se décommandent pour le déjeuner traditionnel.
Holly se retrouve seule avec sa fille Tatiana, habituellement affectueuse, mais dont le comportement se révèle de plus en plus étrange et inquiétant.
 

    
Guy , face à ce choix difficile, et puisqu'il fallait en garder un, nous présente Emile Zola, un grand homme par ses idées et ses combats pour la défense de la classe ouvrière.
Présentation également de quelques facettes cachées de l'auteur : chantre du naturalisme, passionné d'art et de photographie à la fin de sa vie.
En effet, nous le connaissons plus par son article "J'Accuse" paru dans l'Aurore au 13 janvier 1898 dont Guy nous développe le contexte et les conséquences .
Une lecture de Germinal termine sa présentation.
 

    
Christian nous parle d'une auteure locale : Laetia Bourgeois Cornu .

Passionnée par l'histoire médiévale, elle a présenté sa thèse à l'Université de Lyon avec pour sujet "les communautés rurales du Velay face aux crises de la fin du Moyen-Age".
Il nous fait partager les intrigues de ses six romans policiers historiques de la série Barthélemy et Ysabellis ayant pour héros Barthélemy, bayle du Val d'Amblavès, et Ysabellis, une guérisseuse.
 

    
Régine a choisi Grégoire Delacourt pour la poésie et la délicatesse qui se dégagent du roman "Danser au bord de l'abîme".
Elle est touchée par le fil rouge de l'histoire : le parallèle que fait l'auteur entre Emma, l'héroïne du roman, et la chèvre de Monsieur Seguin qui n'aspirait qu'à casser sa chaîne et s'enfuir dans la montagne.
Emma, quarante ans, mariée, trois enfants, heureuse, croise le regard d’un homme dans une brasserie.
Aussitôt elle sait que sa vie va changer...
 

    
Marie-Lou présente Claude Michelet, écrivain très attaché à ses terres de Corrèze, qui dans la série des Grives aux loups, saga du monde rural au cours du XXème siècle, retrace avec précision et réalisme la vie dans un village corrézien qui pourrait être le notre.
L'évolution vers un nouveau monde avec tous les changements tant matériels qu' humains.
Un roman historique pour les générations futures.
 

Le club lecture

Club lecture du 2 févier 2017
Cindy présente      California girls de Simon Liberati

« En 1969, j’avais neuf ans. La famille Manson est entrée avec fracas dans mon imaginaire.
J’ai grandi avec l’image de trois filles de 20 ans défiant les tribunaux américains, une croix sanglante gravée sur le front. Des droguées… voilà ce qu’on disait d’elles, des droguées qui avaient commis des crimes monstrueux sous l’emprise d’un gourou qu’elles prenaient pour Jésus-Christ.

Plus tard, j’ai écrit cette histoire le plus simplement possible pour exorciser mes terreurs enfantines et j’ai revécu seconde par seconde le martyr de Sharon Tate. »

En trois actes d’un hyper réalisme halluciné, Simon Liberati accompagne au plus près les California girls et peint en western psychédélique un des faits divers les plus fantasmés des cinquante dernières années. Ces 36 heures signent la fin de l’innocence.
 

Christian présente      Les ruchers de la colère de Sylvie Baron

voir sa contribution dans la rubrique CRITIQUES.
 

Malou présente      L’intérêt de l’enfant de Ian Mc Ewan

Le titre de ce roman est tiré de l’article 3 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Enfant de 1989 qui parle de l’intérêt supérieur de l’enfant, notion de droit international.
Fiona Maye, 59 ans, juge aux affaires familiales, femme sensible et cultivée qui connaît des difficultés de couple, doit trancher, examiner des situations conflictuelles chaque jour : de l'éducation des enfants après un divorce à la séparation nécessaire de deux bébés siamois, l’un devant mourir pour sauver l’autre.
Un jour, surgit un cas épineux et urgent, l'état de santé d'Adam Henry, presque 18 ans, atteint de leucémie, fils de témoins de Jéhovah, refuse la transfusion qui lui sauverait la vie...
Pour se faire son idée, Fiona décide d’aller voir Adam à l’hôpital. Elle se trouve alors devant un jeune homme d’une grande maturité. Pour lui, il n’est pas question de cette transfusion, il préfère mourir et justifie ce point de vue.

Quelle sera alors la décision de ce juge ?
 

Guy présente      L'enfant aux cailloux de Sophie Loubière

Elsa Préau est une retraitée ordinaire qui connaît tout des habitudes de la famille qui vient de s'installer à côté de chez elle. Et très vite, elle est persuadée que quelque chose ne va pas. Un petit garçon apparaît de temps en temps - triste, maigre, visiblement maltraité. Un enfant qui semble l'appeler à l'aide. Un enfant qui lui en rappelle un autre...
Elsa n'a plus qu'une obsession: aider ce petit garçon. Mais que peut-elle contre les services sociaux et la police qui lui affirment que cet enfant n'existe pas?
Et qui est vraiment Elsa Préau? Une dame âgée qui n'a plus toute sa tête? Une grand-mère souffrant de solitude?

Au premier abord on a l'impression de suivre une histoire tout à fait banale - très bien racontée, avec des personnages bien ancrés - mais une histoire ordinaire, classique?
Tout se prépare lentement, avec minutie; des éléments et des situations qui paraissaient anodins, justement, mais prennent leurs places pour la suite des évènements...

Car Sophie Loubière, par ce récit émouvant, étonnant, dérangeant et troublant parfois, nous nargue continuellement par son écriture fluide, agréable, mais semée d'interrogations.
 

Michèle présente      Petit pays de Gaël Faye

En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups.
Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire.
Gabriel voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé.

Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…
 

Agnès présente      Désorientale de Négar Djavadi

Née à Téhéran, exilée à Paris depuis ses dix ans, Kimiâ a toujours essayé de tenir à distance son pays, sa culture, sa famille.
Mais les djinns échappés du passé la rattrapent pour faire défiler l’étourdissant diaporama de l’histoire des Sadr sur trois générations: les tribulations des ancêtres, une décennie de révolution politique, les chemins de traverse de l’adolescence, l’ivresse du rock, le sourire voyou d’une bassiste blonde…

Une fresque flamboyante sur la mémoire et l’identité; un grand roman sur l’Iran d’hier et la France d’aujourd’hui.
 

Le club lecture

Club lecture du 19 octobre 2016
Christian présente      Les sirènes de Bagdad de Yasmina Khadra

Kafr Faram. Un petit village aux confins du désert irakien. On y débat devant la télévision, on s'y ennuie, on attend, loin de la guerre que viennent de déclencher les Occidentaux.
Mais le conflit va finir par rattraper cette région où la foi, la tradition et l'honneur ne sont pas des mots vides de sens.
Quand une nouvelle humiliation vient profaner ce qu'un Bédouin a de plus sacré, alors s'ouvre le temps de la colère et de la riposte.
 

Michèle présente      Philothérapie d'Eliette Abecassis

Et si la philosophie pouvait nous guérir du mal d'amour ? Nous libérer de cette croyance qui voudrait qu’une belle histoire soit la condition sine qua none de notre bonheur ?
C’est l’objectif de Juliette, la nouvelle héroïne d’Eliette Abécassis, dans "Philothérapie".
Cette amoureuse des temps modernes, lessivée des histoires qui n’aboutissent pas, entreprend une thérapie via la philosophie pour en finir avec la maladie… d’amour.
Eliette Abécassis, agrégée de philosophie, nous propose ici un roman que l'on attrape avec un stylo et son plus beau carnet. Ce livre se lit comme un guide de développement personnel romancé.  

Evelyne présente      Les Lois naturelles de l’enfant de Céline Alvarez

Céline Alvarez a mené une expérience dans une maternelle en zone d’éducation prioritaire et « plan violence », à Gennevilliers.
Elle explique les grands principes scientifiques qui sous-tendent l’apprentissage et l’épanouissement.
Céline Alvarez partage son expérience, les activités qui peuvent aider les enfants à développer leur potentiel, ainsi que la posture appropriée de l’adulte.  

Agnès présente      Les putes voilées n'iront jamais au paradis de Chahdortt Djavann

La romancière et essayiste franco-iranienne Chahdortt Djavann revient en librairie avec «Les putes voilées n’iront jamais au Paradis ! ».
Un titre fort pour un ouvrage entre fiction et document dénonçant les aberrations des systèmes islamiques radicaux envers les femmes.
À travers ce voyage au bout de l’enfer des mollahs, on comprend le non-dit de la folie islamiste : la haine de la chair, du corps féminin et du plaisir, l’obsession mâle de la sexualité et la tartufferie de ceux qui célèbrent la mort en criant « Allah Akbar ! » pour mieux lui imputer leurs crimes.  

Marie Noëlle présente      Gravé dans le sable de Michel Bussy

Juin 44. Le soldat Lucky est tombé sur une plage normande. Vingt ans plus tard, Alice, sa fiancée, apprend le pacte insensé conclu sur le bateau quelques heures avant le carnage. Et va tout faire pour qu'éclate, enfin, la vérité.
Quel est le prix d'une vie ?

Quand on s'appelle Lucky, qu'on a la chance du diable, alors peut-être la mort n'est-elle qu'un défi. Un jeu. Ils étaient cent quatre-vingt-huit soldats sur la péniche en ce jour de juin 1944.
Et Lucky a misé sa vie contre une hypothétique fortune.

Robert présente      Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline

Voyage au bout de la nuit est le premier roman de Céline, publié en 1932. Le roman est surtout connu pour son style, imité de la langue parlée et teinté d'argot, qui a largement influencé la littérature française contemporaine. Il s'inspire principalement de l'expérience personnelle de Céline à travers son personnage principal Ferdinand Bardamu.

«- Bardamu, qu'il me fait alors gravement et un peu triste, nos pères nous valaient bien, n'en dis pas de mal !...
- T'as raison, Arthur, pour ça t'as raison ! Haineux et dociles, violés, volés, étripés et couillons toujours, ils nous valaient bien ! Tu peux le dire ! Nous ne changeons pas ! Ni de chaussettes, ni de maîtres, ni d'opinions, ou bien si tard, que ça n'en vaut plus la peine. »

Albert présente      La fabrique du monstre de Philippe Pujol

Sous son ciel bleu, Marseille est un vrai jeu de domino. Noir. Blanc.
L'économie de survie pousse le marché noir. Qui alimente les trafics d'armes et de drogue. Qui nourrissent la corruption immobilière. Qui vit du clientélisme électoral. Qui fabrique les petits malfrats, des minots de vingt ans, qui vont s'entretuer ensuite...
Au bout du compte, ces facteurs ouvrent un boulevard au Front National.
Depuis dix ans, Philippe Pujol, prix Albert-Londres 2014, plonge chaque jour dans un entrelacs d'HLM immondes, de crimes répétitifs, de drogues trafiquées, de règlements de comptes, de favoritisme et surtout d'humanité piétinée.

Guy présente      Big easy de Ruta Sepetys

Années 50 à La Nouvelle-Orléans : Josie Moraine, dix-sept ans, n'a pas tiré le gros lot.
Fille d'une prostituée qui n'a rien d'une mère attentionnée, elle grandit dans une maison close du Quartier français, celui de la mafia, des affaires louches et des gens sans avenir.
Pourtant, Josie a un rêve : entrer à l'université. Impliquée dans une histoire de meurtre, dépouillée par sa mère et endettée, tout pousse la jeune fille à suivre la voie de l'argent facile.
Mais Jo vaut beaucoup mieux que cela... et ceux qui l'aiment le savent bien.

Une histoire pleine d'esprit, portée par une galerie de personnages lumineux et colorés.

Le club lecture

Club de lecture du 15 juin
Marie-Lou nous présente une femme légère :      " La Montespan" de Jean Teulé

Histoire du cocu le plus célèbre et le plus insolent du siècle de Louis XIV , esprit de vengeance, amour obsessionnel "d'un époux séparé mais inséparable" pour son épouse infidèle qui devient la favorite du roi .
Humour caustique, plume enjouée , ce roman a reçu le Grand prix du roman historique en 2008
 

Michèle nous séduit avec une battante :      L'arracheuse de dents de Franz Olivier Giesbert

Folles tribulations d'une pétroleuse de la Révolution Française à la conquête de l'Ouest américain.

Dans ses mémoires , Lucile Bradsok , première femme dentiste de l'histoire , femme libre , entière et vengeresse , nous fait rencontrer des personnages illustres : Robespierre , Washington , Napoléon .
Elle luttera contre l'esclavage ou le massacre des indiens .

Sa devise : " merci la vie ! "
 

Guy nous fait voyager avec une aventurière :      Je te vois reine des 4 parties du monde, Alexandra Lapierre

Bouillonnante biographie de Doña Isabela Barreto , première et seule femme amirale de l'armada espagnole au XVI siècle , à la recherche du cinquième continent , elle accostera aux îles Marquises, en Polynésie .
Roman d'aventures et d'amour , richesse historique sur la vie de cette fonceuse qui a su briser les codes , le carcan des hommes et des religions . La passion sous toutes ses formes !

Prix Historia du roman historique en 2014.
 

Agnès nous interpelle sur le harcèlement :      L'amour et les forêts de Éric Reinhard

Roman de révolte d'une femme d'aujourd'hui face aux harcèlements conjugaux et aux renoncements quotidiens d'une épouse, d'une mère.
Bénédicte , professeur de français tente de retrouver sa liberté , elle va vivre la plus belle journée de sa vie , mais sera rattrapée par la perversité de son mari ,ce sera le début de sa perte ...
Hymne à l'émancipation et à la liberté .

Prix littéraire des lycéens en 2014
 

Marie Noëlle nous emmène en Inde , entre saris et flamenco :      Une passion indienne de Javier Moro

C'est la véritable histoire d'Anita Delgato, superbe danseuse andalouse en 1908 qui devient la princesse Kapurthala , cinquième épouse du Maharajah .
Plongée étourdissante dans les fastes d'un monde emporté par l'histoire , entre conte de fées moderne et roman vrai d'une femme libre .
Extraordinaire témoignage sur les dernières heures des Maharajahs et leurs fastes, et des relations colonialistes avec l'Angleterre .
 

Coup de gueule de Christian :      La poésie féminine ignorée

"Le poète est un homme, la femme est sa muse... "
Dans les anthologies de nos lycées , Lagarde et Michard , sur 108 auteurs cités , 3 sont des femmes ( Anna de Noaille , Mme de Staël , Georges Sand ) et elles sont classées dans le chapitre romantique mineur !
Beaucoup publient sous des pseudos masculins .
En 1994 l'anthologie Mitterand en recense 10 , dans le chapitre "voix de femmes" .
Encore aujourd'hui 90% livres sont écrits et chroniqués par les hommes .
Alors mesdames , à vos plumes !
 


Le club lecture

Club lecture du 2 mars 2016
Agnès présente :      Mirage de Douglas Kennedy

Robyn et Paul, un couple qui s’aime ; mais à l’occasion d’un voyage au Maroc, tout bascule et Robyn va s’apercevoir qu’elle ne connaissait peut-être pas Paul autant qu’elle le pensait. Et si l’amour n’était qu’un mirage ?
Ce voyage à travers le Sahara et les méandres de l’amour est plein de rebondissements inattendus...
 

Marie-Noëlle présente      Mirage Villa des femmes de Charif Majdalani

Skandar Hayek, homme d’affaire libanais et prospère des années 60 règne en maître sur son usine et sa famille.
Les femmes restent à la villa où les disputes incessantes rythment les journées. C’est l’âge d’or mais les nuages s’amoncellent.
Un matin tout bascule : le patriarche s’effondre, la guerre de succession commence et la guerre civile éclate. Les femmes devront faire taire leurs querelles et prendre le pouvoir. L’histoire nous est magnifiquement racontée par le chauffeur de la famille, témoin des évènements.
 

Evelyne présente      Mirage Une saison à Gaza de Katia Clarens

Katia Clarens a passé 5 mois à Gaza et a parcouru les 360km² de cette prison à ciel ouvert.
Elle nous raconte la vie des habitants au quotidien, la différence de vie entre la ville de Gaza et les territoires plus ruraux :
les maisons détruites que l’on n’a pas le droit de reconstruire, les trafics pour les produits de première nécessité, mais aussi la vie qui continue, les fêtes, les coutumes et l’influence du Hamas qui pèse sur la jeunesse.
 

Christian présente      La mendiante de Shigatze de Ma Jian

Recueil de nouvelles qui...décoiffent en nous dévoilant la vie et les coutumes populaires au Tibet de nos jours.
Loin de nos représentations basées sur les sourires et la zénitude du Dalaï Lama, ces récits nous révèlent un Tibet inconnu dont les coutumes peuvent nous paraître brutales, voire barbares ;
funérailles célestes, viols, incestes...
C’est le Tibet découvert par le chinois Ma Jian, que l’on ne peut soupçonner de proximité avec le gouvernement chinois puisque lui-même fait l’objet d’une censure.
 

Christian poursuit son périple au Tibet      La prière du tueur de Eliot Pattison

Nous sommes au Tibet avec l’inspecteur Shan qui poursuit un criminel coupant les mains de ses victimes.
L’aspect policier n’est pas le plus intéressant dans ce livre, mais là aussi nous allons découvrir le Tibet profond, ses coutumes, sa violence, loin de ce que l’on est tenté d’imaginer.
 

Malou présente      La nuit de feu de Eric Emmanuel Schmitt

Un livre superbement écrit, qui raconte une histoire arrivée à l’auteur lui-même à l’âge de 28 ans.
C’est une aventure dans le Hoggar qui va changer la vie de l’auteur en l’amenant à l’écriture.
Egaré dans le désert, il passe une nuit seul et sent en lui se soulever une force brûlante. Aucune peur, mais ses certitudes vacillent : un fascinant voyage intérieur.
 

Guy présente      Femmes-oiseaux de Jéromine PASTEUR

Éloïse, une photographe française mariée, rejoint le Pérou pour vivre quelques mois avec un groupe d'Indiens d'Amazonie.
Elle va devoir partager le destin d'une communauté en lutte pour sa survie.
La région, envahie de narcotrafiquants, vient d'entrer dans un cycle de violence infernale.
Des guérilleros du Sentier lumineux, traqués par les forces gouvernementales, recrutent de force les Indiens de la Grande Forêt, incendient leur terre et saccagent les missions qui leur offraient jusqu'alors asile.
Le clan dans lequel séjourne Éloïse n'a d'autre choix que de gagner l'autre versant de la cordillère, empruntant une route périlleuse, pourchassé par des senderos affamés.
 

Michèle présente      Ces enfants d’ailleurs de Arlette Cousture L’envol des tourterelles (série en 2 tomes)

L’histoire commence dans une famille d’intellectuels et de musiciens polonais, à Cracovie, en 1939.
C’est une page d’histoire terrible que vont écrire les membres de cette famille : l’invasion de la Pologne par Hitler, puis Staline. Bien sûr il y aura la faim, le froid, la violence, la déportation, mais aussi l’éclatement de la famille, la solitude....
Comme beaucoup de polonais à l’époque, une partie de la famille réussira à s’implanter au Canada.
Le deuxième tome est consacré aux difficultés de cette génération qui arrive au Québec, au Manitoba , qui peine à se reconstruire, mais qui sera aidée en cela par la nouvelle génération née au Canada.
Il arrive beaucoup d’aventures à cette famille, mais c’est pour le lecteur une façon d’apprendre l’histoire de la Pologne et du Canada très intéressante et pas très connu.
 


Le club lecture

Club lecture janvier 2016
Evelyne présente :      Les déferlantes de Claudie Gallay

La narratrice est venue se réfugier à La Hague...
Ici on dit que le vent est parfois tellement fort qu'il arrache les ailes des papillons. C'est sur cette terre âpre qu'elle arpente les landes, observe les falaises et leurs oiseaux migrateurs.
La première fois qu'elle voit Lambert, c'est un jour de grande tempête.
Dans les lamentations obsédantes du vent, chacun semble avoir quelque chose à taire.
 

Malou présente      N'oublier jamais Michel Bussy

« Une jolie fille au bord d’une falaise ? Ne lui tendez pas la main ! On pourrait croire que vous l’avez poussée. »
A Yport, Jamal parti s’entraîner sur la plus haute falaise d’Europe a d’abord remarqué l’écharpe, rouge, accrochée à une clôture, puis la femme brune, incroyablement belle, la robe déchirée, le dos face au vide, les yeux rivés aux siens.
Jamal lui tend l’écharpe comme on lance une bouée.
Quelques secondes plus tard, sur les galets de la plage déserte, gît le corps inerte de l’inconnue avec à son cou, l’écharpe rouge.
C’est la version de Jamal. Le croyez-vous ?
 

Michèle présente      Annapurna, premier 8000 de Maurice Herzog

Roman auto-biographique de Maurice Herzog racontant l'expédition française à l'Annapurna de 1950, considéré comme un ouvrage majeur de la littérature d'alpinisme, dicté dès son retour depuis l'hôpital où il était soigné.
"Il est plus digne d'être vrai que d'être fort", déclarait Maurice Herzog.
L'on suit jour après jour l'évolution de cette aventure qui marqua la planète, les premiers contacts avec les glaciers, l'affrontement avec l'Annapurna, le Miristi Khola (la rivière de l'extrême), l'avalanche, la crevasse, la descente et le retour, les mains et les pieds gelés...
 

Guy présente      Seule la mer s'en souviendra d'Isabelle Autissier

Isabelle Autissier raconte avec fascination l'affrontement entre un homme et l'océan, entre la raison et la folie, tiré d'une histoire vraie. En 1969, Peter March, bon marin, père de famille, se lance dans une aventure folle : participer à la première course en solitaire, autour du monde et sans escale.
Pour y inscrire le nom de Sailahead, son trimaran révolutionnaire que cet électronicien surdoué a construit. Pour ramener la prime qui sauvera son entreprise. Pour s'inventer un destin.
De déceptions en accidents, seul face à la mer, pour ne pas decevoir ceux qui ont cru en lui, Peter March fabrique le plus fascinant des mensonges jamais commis sur un voilier : il invente sa position...